Le règlement intérieur

ORGANISATION DE LA VIE SCOLAIRE ET DES ETUDES

Contrôle des absences

Pour toute absence prévisible, une demande d’autorisation doit être déposée au préalable auprès de la direction du lycée. Toute absence doit être signalée le jour même par les parents à la Vie Scolaire du lycée par téléphone (45 48 31 ou 45 48 32).

Durée de l’absence

Quelle que soit la durée de l’absence, l’élève ne sera admis à retourner en cours qu’après s’être rendu au bureau de la Vie Scolaire, avec son carnet de correspondance (la souche et le feuillet détachable seront bien renseignés.) Celui-ci sera réclamé par les professeurs à la reprise des cours.
Après une absence, les cours doivent impérativement être rattrapés. Tout devoir non fait, noté ou non, pourra faire l’objet d’un rattrapage dans ou en dehors de l’emploi du temps habituel.
Le compte des absences répétées, sans motifs valable ou jugées non justifiées (10 demi-journées dans le même mois) est communiqué au Vice-Rectorat. Ce dernier peut engager une procédure susceptible d’aboutir à la suspension des allocations familiales et à une sanction pénale. En cas de maladie contagieuse, la famille avisera le lycée dès le premier jour et fournira un certificat médical de reprise.

Éducation Physique et sportive

Toute dispense de plus de 24h doit être justifiées par un certificat médical visé par le professeur d’EPS et remis le cas échéant à la Vie Scolaire. L’élève doit être présent dès le début du cours, afin de présenter sa dispense au professeur, auquel il appartient de décider si l’élève doit être orienté en étude ou s’il doit accompagner la classe sur les installations sportives.
Un certificat d’inaptitude ne dispense pas l’élève de sa présence au cours d’EPS.
En cas de dispense d’une durée supérieure ou égale à 1 mois, l’élève pourra être autorisé à ne pas se présenter au cours d’EPS, avec accord du professeur.
Pendant les heures de dispense exceptionnelle, aucun élève n’est autorisé à quitter l’établissement.

Retards

Outre le préjudice personnel qu’il subit, un élève qui arrive en retard dérange le travail commun.
Tout élève retardataire doit obligatoirement se présenter au bureau de la Vie Scolaire pour se faire délivrer un billet d’entrée (carnet de correspondance.)
Au-delà de dix minutes de retard pour les séquences d’une heure de cours et de vingt minutes de retard pour les séquences plus longues, l’élève n’est pas autorisé à rejoindre sa classe. Le retard est alors considéré comme une absence et reporté comme tel sur le bulletin trimestriel.
Chaque retard est enregistré. Trois retards consécutifs peuvent entraîner la mise en retenue de l’élève. En outre, tout retard entre deux heures de cours peut être sanctionné par une heure de retenue ; tout retard après la récréation peut être sanctionné de deux heures de retenue.
En cas de récidive, des sanctions plus lourdes peuvent être prises.

Utilisation du carnet de correspondance.

Un carnet est distribué à l’élève. En cas de perte ou de vol, ou si le carnet initial est trop dégradé, il doit pourvoir à son remplacement auprès des services de la gestion.
Toutes les rubriques doivent être impérativement renseignées par l’élève et ses responsables légaux. Le carnet de correspondance est un document officiel, l’élève doit l’avoir en permanence en sa possession et doit le présenter à toute demande d’un professeur ou d’un personnel d’éducation.

Information – Communications aux familles

Les actes habituels de la vie du lycéen (notes, absences, etc…) sont communiqués au parent qui inscrit l’élève dans l’établissement et réputé être dépositaire de l’autorité parentale par les moyens les plus appropriés. Ces informations sont notamment accessibles au jour le jour par les élèves et leurs parents via l’application Pronote (accès sécurisé par identifiant et mot de passe individuels) sur le site Internet de l’établissement.
Ils sont aussi adressés réglementairement, sur sa demande expresse au parent divorcé ou séparé. Toute disposition nouvelle, toute situation particulière au regard de l’autorité parentale, notamment les décisions judiciaires la concernant, doivent être communiquées au Chef d’Etablissement qui prend les mesures nécessaires.

Évaluation et bulletins scolaires

Dans chaque classe, les professeurs procèdent à plusieurs évaluations portant sur les connaissances et/ou les compétences acquises par l’élève. Elles peuvent être orales ou écrites, porter sur une partie de la leçon, une leçon complète ou sur toutes les parties du programme déjà étudiées. Elles peuvent être annoncées ou non. Les points négatifs et les zéros de conduite sont interdits.
La fraude sous toutes ses formes, notamment lors des contrôles, est interdite et sévèrement sanctionnée. Toute tentative de fraude est assimilée à la fraude.
Les adultes du lycée veilleront à encourager et à valoriser, sous quelque forme que ce soit, tout élève méritant par son attitude (ponctualité, assiduité, respect du cadre de vie, participation à la vie collective…) ou par ses résultats.
En fin de chaque trimestre ou semestre, le conseil de la classe – composé des enseignants ainsi que les délégués élèves et parents d’élèves – se réunit sous la présidence du Chef d’Établissement ou de son représentant.

Il examine les résultats de chaque élève et attribue, le cas échéant, des récompenses (sous réserve de son comportement) ou des mises en garde qui sont :

  • les Félicitations, si l’ensemble des résultats est globalement excellent ;
  • le Tableau d’honneur, si l’ensemble des résultats est satisfaisant ;
  • les Encouragements, ils sont attribués quand l’élève a prouvé au cours du trimestre, indépendamment des résultats, sa bonne volonté et son envie de travailler ;
  • la Mise en garde Travail, elle est donnée quand une majorité de résultats montre manifestement que l’élève n’a pas travaillé ;
  • la Mise en garde Conduite, elle est attribuée quand le comportement de l’élève se trouve en contradiction manifeste avec le règlement intérieur du lycée et perturbe le fonctionnement de la classe : bavardages intempestifs et/ou répétés, insolence à l’égard des membres de la communauté éducative, etc.
  • la Mise en garde Assiduité, elle est attribuée quand l’élève totalise un nombre d’absences et/ou de retards excessif, préjudiciable à sa réussite scolaire.

Après le conseil de classe, un bulletin trimestriel ou semestriel, comportant les notes de l’élève et les appréciations des professeurs est remis aux parents lors d’une rencontre avec le professeur principal et/ou l’équipe pédagogique, ou transmis par courrier. Ces bulletins doivent être conservés tout au long de la scolarité par la famille. En cas de perte de ces documents, un duplicata sera délivré sur demande écrite et motivée, selon le tarif en vigueur.

Accès au C.D.I. (Centre de Documentation et d’Information)

Le CDI est un lieu de vie pour la communauté éducative, à la fois lieu de travail, de culture, d’ouverture sur le monde et de lecture.
Toute activité s’y déroule dans le calme et le respect du travail de chacun. L’accueil des élèves travaillant sur les documents du CDI est privilégié. Tout élève organise son travail et gère son temps en fonction des heures d’ouverture qui sont affichées.
L’accès au CDI n’est pas autorisé en dehors de la présence effective de la professeure-documentaliste ou d’un adulte responsable.
Les différents documents (documentaires, fictions, périodiques, manuels, fascicules relatifs à l’orientation…) peuvent être empruntés (quatre documents pour une durée de vingt-et-un jours.)
Usuels, documents audiovisuels, cédéroms et annales sont consultables sur place. Tout document perdu ou dégradé doit être remboursé auprès de la gestionnaire.
L’accès en autonomie aux salles dépendant du CDI est soumis à autorisation préalable de la professeure-documentaliste.
La totalité du règlement intérieur du lycée s’applique au CDI.

Mise à jour : 23 mars 2018

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères