Le règlement intérieur

LAICITE, RESPECT D’AUTRUI ET DU CADRE DE VIE

Les élèves du lycée doivent être vêtus d’une tenue appropriée à la fréquentation d’un établissement scolaire, propre et décente. Elle doit marquer le respect d’autrui et le souci de ne gêner personne. En conséquence, les vêtements trop excentriques (vêtement déchiré ou troué, tee-shirt porteur d’un message inapproprié …), les tenues jugées déplacées (ventre dénudé, bustier, mini-jupe ou mini-short, pantalon ou bermuda à mi-fesses…) et/ou les déguisements – hors activités explicitement autorisées par le Chef d’Établissement – sont formellement interdits dans l’établissement.

Tout manquement à ces principes justifiera, en cas de récidive, la non-admission de l’élève en classe, de même que sa sanction en cas de récidives répétées. En tout état de cause, les parents seront informés par la Vie scolaire.

Il est précisé que les bonnets, capuches ou couvre-chefs sont rigoureusement interdits au lycée et dans son enceinte. Les casquettes, bobs ou chapeaux de protection solaire sont autorisés en EPS.

L’usage du chewing-gum ou de produits dérivés n’est pas permis au lycée. Il est interdit de cracher et de salir volontairement les locaux.
Le port de signes discrets, manifestant un attachement personnel à des convictions, notamment religieuses, pourra être toléré dans l’établissement. Mais les signes ostentatoires, qui constituent en eux-mêmes des éléments de prosélytisme ou de discrimination, sont interdits. Tout élève ne se conformant pas à ces règles ne sera pas autorisé à se rendre en classe.
Les dégradations de matériel sont évidemment interdites, de même que les graffitis, tags sur les tables, murs ou autres surfaces. L’élève peut être amené à réparer lui-même (effacer, nettoyer, repeindre) les dégâts qu’il a commis. Dans tous les cas, la famille sera tenue à la réparation du préjudice causé.

Le devoir de n’user d’aucune violence

Les violences verbales, les propos diffamatoires, la dégradation des biens personnels, les brimades, les vols ou tentatives de vol, les violences physiques, le bizutage, le racket, les violences sexuelles dans l’établissement et à ses abords immédiats, constituent des comportements qui font l’objet de sanctions disciplinaires et/ou d’une saisine de la justice.

L’usage de certains biens personnels

L’utilisation des téléphones portables (sauf pour raisons de service) ou de tout autre support multimédia (avec ou sans écouteurs ou casque) est strictement interdite à l’intérieur des bâtiments, dans les coursives et dans les escaliers.
Ces appareils devront obligatoirement être éteints ou mis en veille et rangés dans un sac, sous peine de saisie provisoire. Ils seront alors conservés dans l’établissement du proviseur, pour être remis au représentant légal de l’élève.

Mise à jour : 28 mai 2017

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères